TÉLÉCHARGER ROCCA ELEVACION

décembre 8, 2020 0 Comments

Refrain Combien de déserts comptes tu traverser? Ca t’écorcherais la bouche de dire  » Maman! Toutes les haines disparaissent. Écoute de l’album Elevacion. Les rues de Bogota.

Nom: rocca elevacion
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 23.42 MBytes

C’que t’as dans la bouche sois poli J’t’aime bien mais ça va pas terminer au lit C’est pour les bronzés, les plus clairs, ceci est fondé Ce soir ça va tout fonsder J’aime quand la salle est bondée Les condés, dehors attendent de nous faire tomber C’est con mais: Dans mon monde Il n’y a presque plus d’oxygène depuis des plombes L’eau qui ruisselle est noire et au loin des machines grondent Tout ce qui vit s’effondre Dans mon monde Les hommes se tuent pour du pétrole, les mômes vont plus à l’école, Les femmes raffolent du luxe, on te vole la vie pour une paire de groles, Les Métropoles sont pleines de guns, de xénophobie et de cons jeunes, De grandes gueules, d’enfants seuls, de couleuvres, de longues épreuves, Tiennent le coup ceux qui peuvent. Les poings fermés dans les poches. S on partage les mêmes stress L’espoir nous berce mais la vérité bouleverse On laisse de coté nos tracas Nos états d’âmes pour cette musique là J’appelIe mes gars sort le ghetto blaster Hoye que te pasa? Il publie son premier album solo, Entre deux mondes en

Au lieu de se faire la guerre 4’47 5. Les rues de Bogota 4’13 7. El original le retour 4’18 8. Pour être un homme 3′ Affaire personnelle 4’39 Sang pitié 4’16 Toutes les haines disparaissent 4’37 El Original Spanish version 4′ T’attends quoi de mon album Chico?

Mais qu’est-ce que tu crois que je vais glorifier endigame? Tu crois que je vais faire l’apologie de la violence, dis? Que je vais glorifier, poétiser la misère Pour m’enrichir sur celle des autres L’embellir, et pire que tout, mentir Mais de quoi tu veux que je te parle Dans cet album, sur quoi tu veux que je m’acharne Tu veux que je te dise que je dors avec une arme Que je peux être mauvais moi aussi Car tout le monde peut l’être aussi Et que je tuerais sans remord à main nue mon pire ennemi Tu veux que je vante mes vices en direct et mes mauvais côtés Tu penses qu’en disant  » J’suis une raclure  » je serai plus coté, Que je te dise que je vole et deale Et que je suis gangrené par la haine Et qu’on peut être un jour tous aussi cons qu’un Skin Head Tu veux que je raconte des textes dans lesquels je rabaisse la femme Ou l’effet que ça fait d’être violé par 7 mecs dans une cave Dis-moi?

Rocca (rappeur)

Qu’est-ce que tu veux entendre en mon gars Quand t’achètes un disque de pera c’est pour écouter quoi? Que je parle de shit, d’alcool, de baise, et d’arnaque? T’as déjà vu les gosses qui naissent des mères qui fument du crack Tu kiffes ça Que je fasse dans le gore que ça déborde Comme la goutte d’eau qui pousse un séropositif A se loger une balle dans la gorge C’est ça que tu veux?

Des tortues de guns, des bains d’hémoglobine, digame? Les drive-bys, les gang bang? Les films de mafieux, l’illégal?

Tu veux t’encanailler sur l’instrumental Tu veux que je te parle de religion Alors que des hommes se tuent pour un dieu qui porte plusieurs noms Tu veux que j’aille à l’extrême? Pas de problème C’est facile et ça choquera tes vieux Puisque que c’est ça que t’aimes?

Tu viens chercher quoi, de l’action dans ta pauvre vie?

ALBUM 3 DISQUES 33 TOURS ROCCA ELEVACION

En bas de chez moi, combien de garçons cherchent leur avenir dans le nesbi T’attendais quoi, que je te dise que je fais que du rap Alors que je transpire Et pue à plein nez le hip hop sur ce track Que j’aurais pu être black en Afrique du Elevacioh Alors que je suis déjà un sang mêlé d’Amérique du Sud T’aurais voulu que je corresponde à un de tes clichés, garçon? Mais manque de pot.

Mes bras s’ouvrent comme un livre Absorbe mes mots, sens mon âme qui vibre Passe les pages de ma vie, pénètre les secrets de ma bible Rien à foutre si ça choque Si mon parlé, mes écrits te glacent dans ton poste Je ne veux qu’entendre la basse claquer sur mes strophes Philosophe?

Des derniers recours va savoir? A Je suis l’homme qui possède à ce jour 2 langues, eche palla J’ai ma part chez les jeunes les vieux, les sages comme les stupides J’ai tout fait pour le rap mais je n’ai vu que vide et ingrats perfides Je reviens de loin, j’ai tout repris en main Et devant moi s’étend un horizon sans fin Ça va jacter sur moi, du show-biz à la rue tu paries? Mon agent dit  » que ça fait monter ma côte  » c’est ça Paris! J’évite les polémiques, le reste c’est du venin, des  » on-dit  » J’ai qu’une vie Je veux pas finir comme Tupac et Biggy Refrain Sens tu mon âme qui se soulève Ne vois tu donc pas que le vent se lève Entends ma voix Le mic personne me l’enlève Je relève les défis, j’achève mes ennemis D’un coup de glaive Dans une guerre sans trêve, la gloire est brève Il n’y a pas de maître sans élèves Accepte la vérité, marche ou crève Resplendissant mon esprit s’élève Il faut que j’arrive à libérer mes pensées Pouvoir évacuer mes peines et complexes Evaluer dans mes textes, le degré de haine que je manifeste On dit qu’elle ne cesse d’aveugler l’homme vers la sagesse Que la paix c’est noblesse Et que l’âme dans la haine nous blesse Reconnaître ses faiblesses Encaisser les coups, vexe Réflexe: Si elle est mal interprétée j’ose Même pas imaginer les choses Mais toi tu t’en fous, tu kiffes le son dans tes baffles!

Qu’on me connaisse ou pas, on apprécie mon taff  » pour tous les jeunes de l’Univers  » une révolution enelle portera le nom d’élévation. C’est mon monde, Dans lequel j’évolue avec mes blessures profondes Mes sombres jours Mes amours, mes peines et mes joies, puis mes bonnes ondes Chaque seconde, faut que je réponde A toutes éventualités, danger qui tombe C’est mon monde a moi On est la, qu’est ce que tu crois Je lâcherai pas prise comme ca Comme toi, j’ai grandi dans cette jungle Remplie de paradoxes.

  TÉLÉCHARGER COSMOCATS 2011 VF GRATUIT

Refrain C’est mon monde De merveilles, de tristesses, de joies, de peines Guns, d’oseilles De chiens, de chiennes Ou tout s’emmêle C’est mon monde d’amour et de haine Mon enfer, mon Eden.

Ca sent la bicrave et la pisse Le vice et les mains qui noircissent Il y a peu de nos fils qui réussissent Le diable se glisse, en traînant près de ses abysses Combien en deviennent ses complices? A force de voir une réalité trop triste, 24 pistes et un mic suffisent A peine pour combler ce vide qui subsiste et m’éclipse Quelle justice?

Combien de condamnations factices? Combien de fois on a laissé passer les bavures de la police? On prie Allah ou Otan les bras Tendus vers le ciel dans l’espoir de sauver nos âmes Mais je vois que folie et drame Un protocole de paix?

Quand tout le monde suit ses intérêts Il n’y a que le billet mais ca tu sais, si tu savais, me parle pas de respect Ca c’est ma jungle dingue, ma forêt d’arbres et de flingues, de gorilles et de Singes qui se canent à toute blinde. Dans mon monde Il n’y a presque plus d’oxygène depuis des plombes L’eau qui ruisselle est noire et au loin des machines grondent Tout ce qui vit s’effondre Dans mon monde Les hommes se tuent pour du pétrole, les mômes vont plus à l’école, Les femmes raffolent du luxe, on te vole la vie pour une paire de groles, Les Métropoles sont pleines de guns, de xénophobie et de cons jeunes, De grandes gueules, d’enfants seuls, de couleuvres, de longues épreuves, Tiennent le coup ceux qui peuvent.

Dans mon monde Il y a 3 ou 4 mecs qui contrôlent le globe Les autres se mordent le zob et gobent Tout ce qu’on leur sert dans leur bol Ne croit pas que j’en rigole Dans mon monde, les vaches sont folles et les poules ont des dents C’est flippant, même en fermant les yeux Tu vois qu’ils nous l’on mis profondément dedans C’est un monde Ou il y a le tout, on vend de tout, on prend de tout On se fout de tout, on le garde pour nous Si on est fou, c’est toi, moi et nous qui prenons tout Mais dans ce même monde Il y a la femme que j’aime Dans un petit coin au soleil, mon Eden Des merveilles sans pareil, loin du stress et des petites payes Chiens et chiennes vivent an harmonie ou du moins l’essayent Je leva les yeux vers le ciel Aie Bendito!

Parce qu’on est pas du même quartier, de la même équipe ne suis rien qu’un pauvre type? C est limite des que je te vois je prépare mon front kick Qu’est ce qui incite autant de haine? C’est quoi ton problème? Ce qui te gène, c’est que sous nos fausses dégaines On soit les mêmes teignes! Comme toi j’éprouve des peines, les mêmes souffrances et dilemmes Vivons la même chienne de vie, avons les mêmes rêves et envies Ça te suffit pas encore pour comprendre qui je suis? Regarde toi et dis-moi quelle différence nous désunit?

C’est parce qu’on est pareil, qu’on ne se vaut pas mieux l’un que l’autre Qu’on ne trouve rien de mieux qu’a se faire la guerre pour un regard glauque La faute à qui? Refrain On est du même type On partage les mêmes trips On kiffe tous ta même zic On côtoie les mêmes cliques On fume le même shit Evitons les mêmes flics Courons pour le même fric Mais des qu’on se croise frère J’ai l’impression qu’on se fait la guerre.

On se fait la guerre Même toi tu t’y perds Ils ont réussi à faire de nous leurs militaires Militaire? Je vois que des soldats perdus. Malgré nos ressemblances, nos coïncidences, nos mêmes souffrances Ils ont réussi à faire de nous des ennemis! Ecoute ça, en une fois, je pose ça cash gars T’adores ça, tu porterais ça comme du costla T’attendais ça comme une fin de peine de forçat Il n’y a que ça?

Sport, rap et basta? Le système a créé une génération sous stress Seul l’espèce compte pour cette jeunesse Violence, cash, sexe: Refrain Plus de cash, plus d’espace, plus de bizness T’en voulais toujours plus et maintenant tu cries S. S Plus de guns, sexe, ivresse No lo niegues, que lo saves, veras que eso es Plus de bruits, plus de tubes, plus de bénefs Tu vois pas que ça part en vrille t’entends pas l’S.

S Plus de pauvres, guerres et richesses No la niegues, que lo saves, veras que eso es. T’en veux plus mais tu te plains sans cesse Tu rêves de chaînes en or, de grosses caisses, Mercedes, lex, full sex, gonzesses, Rolex ça te blesse De savoir que ton voisin brasse plus d’espèce Tu rêves de flingues Tu rêves de fringues D’une vie de dingue Les autres qu’ils aillent crever sans se plaindre Et quand le monde s’écroulera devant toi, tu seras toujours là Sans perte et fracas, levant les bras Comme le dernier con qu’on abat Et les pauvres n’ont que les shows télévisés Métro, boulot, dodo, on te jette qu’après t’avoir utilisé Tu voudrais faire comme eux les riches mais v’là la risée Tu trimes comme un.

Il n’y a que le foot pour t’attiser On te manipule comme un joystick tous les jours de l’année Grillé dans le système comme une carte de crédit volée Contrôlé, programmé, condamné, à faire du blé Tu le sais Hold-up, casse, racket, crash Meurtre, clash Kidnapping à l’arrache Extorsion de fond, sur fond de corruption Blanchiment de pognon, mais qui va lâcher des noms? J’appelle à la barre les témoins des ravages politiques Sur le banc des accusés: Les poings fermés dans les poches.

  TÉLÉCHARGER A QUOI CA RIME TSR GRATUITEMENT

Voir si quelqu’un se rapproche Ou suis mes pas Dans les rues de Bogota Refrain Aqui la vida no vale nada Tout s’en va, les rêves s’arrêtent bien là C’est comme un combat de chaque jour mi pana Les rues sont si tristes à Santa Fé de Bogota. C’est le retour de l’original mamita l’homme aux mille flows, celui que tout le monde imita On a voulu m’enterrer vivant, je reviens comme un Inca Un boomerang, une légende A moi tout seul je forme un gang Demande à tes gars combien d’MC savent rapper en 2 langues J’ai un CV derrière moi Long comme un anaconda Ceux qui parlaient derrière moi Prennent des coups comme une conga Ici rares sont les bons gars Je reprends le débat, je vis pour le combat Mais je ne suis pas con au point de mourir pour une couleur de bandana Rappelle-toi je viens de la CLIQUA, de sa force spéciale La SQUADRA, t’écoutais que ça tu criais avec moi  » Comme une sarbacane  » En 93, l’underground venait du bout de la ligne 13 Ca foutait un malaise Ceux qu’avaient pas de flow, fallait qu’ils se taisent.

rocca elevacion

Je referme la parenthèse Reste connecté, rocda tout couler papito t’es choqué, t’es stoppé net Dans mon élan personne peut m’arrêter On essaie de me comparer sans cesse De trouver mes faiblesses Si je pompe un tel ou m’inspire d’un autre Pour réduire mes prouesses Mais je reviens plus FAT qu’avant Je suis comme le rhum chico Plus je prends de l’âge, plus je suis fort et tenace chico Même quand je ne fais rien et que je ne suis pas la, tu parles de moi encore?

Si tu ne m’aimes pas quand je vis, ne pleure pas le jour de ma mort Colornbiano Cambio de lengua y te gano Mato raperos de aqui como moscos en verano Veterano mi hermano Cojo el micro de una mano Elevacjon la otra de doy palo esta mamana temprano Tchao Inch Allah Vaya con Dios, ojala No se meta con migo ni con mi jala-jala Mala, mala suerte yo te meto bala, bala Si no baila, paila Elevacon sirve pa nada pana Rocca me llamo Del Bronx ai llano ya no Venga con cuentos, estamos Echendo fuego Llame bomberos, pistoleros y rumberos que hay Candela por una fea, no formo pelea Me estan velando y la malas lenguas se estan soltando Regando chismes en vano, me yen y salen temblando Amo a mi gente Soy cordial respondo presente Y elevxcion vaya es Roccx orgullo que los represente He visto cosas tan raras Parceros cambiar de caras El exito y la plata Atraen celos y ratas Voy solo por el mundo Y ya no me podran quitar La guaperia que tengo marna de ser Original Un vrai spécialiste haut d’1 m 70 Plus de 70 kilos de salsa en piste Toutes les miss se réjouissent Je te fais tourner la tète comme un disque, Tu prends des risques Si tu m’écoutes trop lis la notice Ca elwvacion tout le monde fils à papa, bandit, branché dandit du samedi C’est de la folie tout ce qui est latino plait aujourd’hui T’es dans le coup dis?

Tu bois du rhum cubano et puis Tu veux déjà elevaicon ton nom pour faire genre « je suis elevaccion pays » Ca te rend dingue, t’es accro, tu te demandes ce qui t’as pris Si tu kiffes rlcca normal, n’oublie pas que ça vient de Colombie Pura Elevaacion Fina, je t’envoie toute la vibe latina Assessina, Je fais péter tous les quartiers, Las Esquinas.

Pour être un eelvacion, faut surtout pas montrer ses sentiments Qui t’a dit cette connerie, sûrement ces gars qui traînent en bas? T’en connais un, t’en connais plein, tu te reconnais aussi Pour être « un vrai » devant tes gars, combien de fois tu t’es maudit? Le jour où t’as planté au couteau ce fonbou Pour une clope et du feu, T’es un scarla aux yeux de ton crew? Tu parles d’honneur, de respect, tu dis aux p’tits que les  » les mères c’est sacré  » Mais chez toi, la tienne dit que tu fais que de l’insulter!

Ca t’écorcherais la bouche de dire  » Maman! Refrain Combien de déserts comptes tu traverser? Combien de personnes te faudra-t-il blesser?

Combien de montagnes à passer?

Combien d’océans à percer? Qu’est-ce que tu veux prouver pour être un homme? Combien de sang comptes tu verser?

ALBUM 3 DISQUES 33 TOURS ROCCA ELEVACION – Achat CD vinyle variété intern. pas cher –

Combien de sentiments faudra-t-il cacher? Combien de regards à croiser?

Combien de venin à cracher? Dis-moi qu’est ce que tu ferais pour être un homme?

rocca elevacion

Pour être un homme Qui t’a dit qu’il était interdit d’aimer? Si elle te bloque, si elle t’empêche de desserrer les poings Si elle t’aveugle au point de tout renier alors là je te plains Mais tu veux quoi? A qui tu veux prouver tout ça? Elle, elle s’en fout de tout ça Rcoca attend que tu la prennes dans tes bras C’est ta femme quoi! Le reste ne compte pas Mais toi tu lâches tes mots comme des lames de rasoir Tu transperces son regard comme un surin, un dard Mais c’est déjà trop tard T’injectes ton venin et tues tout ce qui s’approche de toi Hoye hombre, même la mort fuit tes pas.

A la Hitchcock, je traîne eelevacion suspens autour de moi Benz, Porsche Forment un idéal commun là d’où je viens Poches vides, porches insalubres, escaliers, grilles Spleens et routine grillent garçons et filles dans l’abîme Crime sur crime homicide, bizness et coins sordides Alimentent toute la crainte en nous: Paris est sur le grille Les combines, les mauvais tours Les Jez foireux sous les tours Sans porte de secours: Quelle évolution sociale on France?